La permanence des soins relève d’une l’organisation de l’offre de soins et de l’accès aux soins non programmés pour la population sur un territoire donné en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux afin d’assurer une continuité dans la prise en charge. Elle touche la médecine en exercice libéral, en ambulatoire et en établissement.

 

La Permanence Des Soins en Ambulatoire (PDSA)

 

La PDSA est définie en Bretagne par un cahier des charges publié par l’ARS en 2012, pour une durée de 4 ans. Ce document socle est le fruit d’une large concertation conduite avec une trentaine d’acteurs parmi lesquels, l’Union Régionale des Professionnels de Santé des médecins libéraux, les associations départementales de la permanence des soins, le conseil régional et les conseils départementaux de l’Ordre des Médecins, les associations SOS Médecins et les représentants des usagers. Il vient préciser l’organisation de la PDSA et les modalités de rémunération pour les professionnels faisant partis du dispositif.

 

La PDSA respecte notamment deux éléments :

  • être joignable toutes les nuits de 20h à 8h du matin
  • être joignable les dimanches et jours fériés de 8h à 20h

 

Le cahier des charges définit également l’organisation de la permanence des soins à savoir, la possibilité pour la population de joindre facilement un premier interlocuteur (médecin libéral volontaire) qui régule les appels et les orientent vers les médecins de garde.

 

Pour suivre l’évolution des besoins des territoires ce cahier des charges est modifié régulièrement afin d’adapter l’organisation de la permanence des soins dans tout le territoire. Il est détaillé une organisation pour chaque département à l’intérieur.

 

 

Les actions de l'URPS près de chez moi