Actualités

Revue de Presse : Projet OSyS

6 septembre 2023
Toute l'actu

La presse en parle ! L’expérimentation OSyS est appréciée !

 

Affiche projet OSyS URPS MLB

 

 

Expérimentation OSyS en phase 2 : 74 pharmaciens bretons prennent en charge six maux du quotidien Le Quotidien du Pharmacien

 

« À petits maux, un grand remède. À Moncontour, dans les Côtes-d’Armor, a été officiellement annoncé ce matin le prolongement jusqu’à la fin 2024 de l’expérimentation OSyS (Orientation dans le système de soins), un dispositif qui repose sur la prise en charge de « petits maux » par les pharmaciens bretons. »

 

 

Article du 9/07/2023

 

 

Ces six petits maux que les pharmaciens bretons peuvent soigner – Le Télégramme

 

« Nous avions lancé ce projet en 2019, mais avec la Covid, les tests et les vaccinations, les pharmaciens étaient déjà très sollicités. Aujourd’hui, 74 officines bretonnes participent à l’expérimentation, qui portait sur treize pathologies au départ », explique Martine Costedoat, coordinatrice du projet pour l’association pharma système qualité, commandité par l’ARS Bretagne. »

 

 

Article du 19/07/2023

 

 

La prise en charge des petits maux par les pharmaciens – Ouest-France

 

« La prise en charge des « petits maux » par les pharmaciens, c’est une expérimentation d’Orientation dans le système de soins (Osys), prévu jusqu’à fin 2024. Il permet à des pharmaciens formés au dispositif de prendre en charge six symptômes fréquemment rencontrés chez les patients (contre 13 au lancement en mai 2022) : les piqûres de tiques, plaies superficielles, douleurs pharyngées, conjonctivites et cystites, ainsi que les brûlures du 1er degré. »

 

 

Article du 21/07/2023

 

 

À Rennes, la prise en charge des « petits maux » par les pharmaciens porterait ses fruits –

Le Journal international de Médecine.

 

« Peu de médecins libéraux, des services d’urgence débordés, mais des professionnels paramédicaux en nombre suffisant : telle est la situation de l’offre de soins dans de nombreuses régions françaises et notamment en Bretagne, particulièrement touchée par la désertification médicale. »

 

 

Article du 27 /07/2023 – JIM.FR

 

 

OSyS : l’expérimentation bretonne sera étendue à trois autres régions – AEF Info

 

« Tel était l’objet de l’expérimentation menée depuis deux ans en Bretagne, dans le cadre de l’article 51 de la LFSS 2018. Une première évaluation, positive, a conduit l’ARS Bretagne… »

 

 

Article du 01/08/2023

 

 

Témoignage : Florence Lory, pharmacienne, a décidé de rejoindre le programme expérimental Osys – Ouest-France

 

Interview de Laetitia HIBLE pharmacienne à BAIS : « On prend les informations et on jauge la gravité de la situation à l’aide d’une base de données. Si l’on peut, on apporte le soin au patient avec un médicament adapté. Sinon, on trie en renvoyant vers les professionnels de santé, médecins ou urgences. »

 

 

 

Article du 03/08/2023

 

 

Reportage : En Bretagne, une expérimentation sur la prescription de médicaments par les pharmaciens – Le JT de 13h de France Télévisions

 

« Une expérimentation est actuellement menée en Bretagne, qui sera étendue dès le 1ᵉʳ janvier 2024 à trois autres régions. Les pharmaciens peuvent prendre en charge certains patients et leur prescrire directement des médicaments, dans certains cas. »

 

 

Reportage du 21/12/2023

 

 

 

Reportage : Cystites, angines, conjonctivites… Pour certaines pathologies, des pharmaciens pourront prescrire eux-mêmes les médicaments – Le JT de 13h de TF1

 

« Une mesure valable pour l’instant pour deux pathologies seulement, mais sur le point d’être étendues à quatre autres dans quelques régions. Le but est de faciliter l’accès aux soins, de réduire le délai de prise en charge des patients, notamment dans les déserts médicaux, et d’éviter la prise inutile d’antibiotiques, inefficaces pour les infections virales. »

 

 

Reportage du 28/12/2023

 

 

Vous souhaitez connaître le projet OSyS plus en détail ? Retrouvez notre article sur le sujet ci-dessous :

 

 

Le reste de l'actu